Archives Mensuelles: septembre 2014

Les retours

Lundi 22 Septembre 2014
Le retour au travail et mon retour de couche

Quelle coïncidence quand même, mon retour de couche est arrivé ce matin, jour de mon retour au travail !
Cela ferme définitivement la parenthèse enchantée prise pour commencer ma vie de maman.
Ma vie de maman continue, mais DNLP a du penser que je n’étais plus débutante et que je pouvais affronter plusieurs challenges.

Le retour au travail.
Levée à 6h15 pour préparer Junior avant de le déposer à la crèche. Pour ce premier jour, pas de retard à la crèche, j’ai déposé Junior sur son tapis à côté d’une petite fille qui hurlait. L’auxiliaire de puériculture changeait un petit garçon qui hurlait lui aussi. Elle m’a dit que c’était toutes les semaines comme ça au retour de week-end car les bébés passaient le week-end dans les bras de leur parent et qu’arrivés en crèche ils devaient rester sur un tapis. Petit moment de culpabilité, car je trouve que je ne prend pas beaucoup Junior dans les bras, je joue avec lui sur son tapis à la maison, mais je ne le prend pas énormément dans mes bras pour de longues heures de câlins.
Bref, je déposé Junior, fait les transmissions à l’auxiliaire, un gros bisous à Junior, un deuxième gros bisous, une petite caresse, un nouveau gros bisous, une petite chatouille pour qu’il rigole, je fond et lui donne le dernier bisous avant de le laisser en compagnie de ses 2 copains qui hurlaient.
Direction le RER, humm cela ne m’avait pas manqué, surtout qu’il y avait un problème encore et qu’il était bondé. À la station suivante, une femme enceinte monte, je regarde son ventre, j’ai une petite nostalgie. Elle demande à un jeune homme s’il peut lui laisser sa place, je suis jalouse, moi je dois maintenant rester debout. J’ai passé le trajet à regarder discrètement son ventre. Nostalgie.
Arrivée au bureau, j’ai fait le tour de tous mes collègues, et horreur, je me rend compte que je n’ai que Junior comme sujet de conversation. Il est temps que je reprenne une activité professionnelle.
La journée est passée assez vite, j’ai réussi à ne pas penser à Junior tout le temps et je n’ai regardé sa photo qu’une 10aine de fois seulement.
La journée a été assez courte, car pour cette première journée, je voulais accompagner Mr Mars pour récupérer Junior.
Sa journée s’est bien passée d’après l’auxiliaire. Il était le dernier bébé.
Arrivés à la maison, on a joué 30 minutes avec lui, le bain, le biberon entier avalé cul sec. À 20h00, couché sans pleurs. Sa journée à la crèche l’a épuisée.

Le retour de couche
J’ai accouché le 11 juin, j’ai allaité pendant environ 1 mois et demi (arrêt début août). Et aujourd’hui, le jour de ma reprise professionnelle, mon J1 débarque ! Cela faisait plus d’1 an que je n’avais pas eu la visite de Dame Nature et cela ne me manquait pas. Pour le moment, c’est un peu léger, pas trop de douleur, pas trop de perte.
C’est vraiment ma veine moi quand même, je m’étais imaginé gérer ce retour de couche chez moi tranquille, et non, je dois gérer ce retour dans les toilettes du boulot !

Ma belle parenthèse est terminée, je sors de mon cocon : retour à la vie parisienne dans mon rôle de super maman !

Adaptation à la crèche – Jour 5

Vendredi 19 Septembre
C’est le « grand » jour.

On profite de cette 5ème journée d’adaptation pour faire une répétition générale du planning pour les jours où Mr Mars devra emmener Junior le matin (lorsqu’il sera en horaire tard le matin, tard le soir). Cela arrivera rarement, mais il faut s’y préparer, et ces jours là, moi je devrai partir tôt au bureau pour pouvoir rentrer à temps pour aller chercher Junior à la crèche, 18h30, sachant que j’ai 45 minutes de transport (quand tout va bien).

Du coup, levés ensemble à 6h15. Mr Mars fonce sous la douche, moi je prend mon petit déjeuner.
6h45 : on permute.
7h00 : on réveille Junior, Mr Mars prépare son biberon.
Juste avant de repartir me maquiller je lui demande de me montrer le biberon car j’ai une petite intuition sur la différence de comportement de Junior après le biberon de la crèche. Nous mettons 210ml d’eau, puis 7 doses de lait. Pour nous, on lui donne un biberon de 210 ml. Sauf qu’après avoir ajouté le lait en poudre, le biberon est rempli à 240 ml. Il va falloir que je demande comment ils font à la crèche.
7h30 : je suis habillée, coiffée et maquillée, prête pour partir au travail ! Mr Mars se bat avec Junior pour lui donner son biberon. Je dois donc l’aider pour lui donner la fin et nous convenons qu’il faut éteindre la télé le temps du biberon car cela perturbe Junior.
8h00 : habillage et toilette de Junior par Mr Mars. Avec les affaires préparées la veille.
8h30 : on est prêt !
On peut souffler 45 minutes avant de partir, le planning est respecté.

Arrivés à la crèche, je montre à Mr Mars où badger, où ranger la poussette, où prendre les sur chaussures, où se trouve le casier de Junior, sur quel tapis le déposer, où mettre ses vêtements de rechange….
Je demande pour le dosage du biberon : ils ont le lait en brique, donc versent 210ml dans le biberon. Quand je leur dit ce que nous on fait, elles me confirment que je donne des biberons de 240ml et non 210, elles vont donc augmenter les doses et moi je n’insisterai plus pour que Junior termine ses biberons, car 240 ml à trois mois, c’est beaucoup.

La séparation se passe encore une fois bien.
Nous retournons chez nous, seuls. Cela fait bizarre de nous retrouver que tous les deux, on pourrait profiter de ce temps pour se faire un bon resto, un bon film au cinéma ? Non, on profite de ce moment pour aller faire les courses : d’abord renouveler la garde-robe de Junior puis pousser le caddie au supermarché. Une petite sieste, puis on retourne chercher notre bébé

Il dort tranquillement dans son lit. Elles nous disent qu’il a un peu pleuré le matin car il n’a pas beaucoup dormi à cause des pleurs d’un autre bébé. Mon cœur se serre un peu en apprenant que mon bébé a pleuré et que je n’étais pas là pour le consoler. Je n’ai malheureusement pas le choix, je dois retourner au travail, et nous sommes persuadés que la crèche est le mode de garde qui nous convient le mieux.

Bilan de cette semaine :
– les préparatifs le matin devraient être bons pour ne pas être en retard. À conditions de tout préparer la veille au soir.
– l’organisation et le personnel de la crèche me plaisent bien.
– Le couché de Junior est devenu plus compliqué, très compliqué.
– les progrès de Junior sont déjà impressionnants : il attrape bien son doudou et arrive à se retourner sur le ventre (avec un bras qui reste encore coincé sous lui pour le moment).

Reste à voir avec le temps si on arrivera à être à l’heure le soir pour récupérer Junior à la crèche. On a déjà évoqué avec Mr Mars pour prendre une Baby-sitter qui irait récupérer Junior à la crèche le soir.

Voilà, une nouvelle étape de ma vie va commencer, vais-je pouvoir gérer ma carrière professionnelle et ma vie de famille ? Je ferais tout pour y arriver, mais j’ai tendance à trop tirer sur la corde et tomber d’épuisement ensuite, il va falloir que je me ménage.

En attendant, j’ai ma rentrée professionnelle à faire.

PS : On vient de passer 1 heure à calmer Junior qui était trop énervé pour dormir. Normalement il fait une sieste à 18h00, sauf qu’il était sur son tapis à jouer comme un petit fou. Quand il a commencer à pleurnicher, il était trop tard, il était trop énervé. Est-ce l’effet crèche ? Est-ce l’effet tapis sur lequel on le dépose de plus en plus ? Est-ce les gencives qui travaillent (il bave de plus en plus) ? Comment cela va-t-il se passer à la crèche s’il fait une telle crise ?
Rien de tel pour m’angoisser à la veille de ma rentrée 😦

Adaptation à la crèche – Jour 4

Jeudi 18 Septembre 2014
Une séparation plus longue et un RDV avec la psychologue.

L’adaptation se poursuit avec une nouvelle étape : une séparation de 9h30 à 11h45. Lors de cette séparation, Junior ira pour la première fois dormir dans son berceau et aura un biberon.

Pour ce 4ème jour, les préparatifs sont maintenant bien rodés :
6h30 : douche
7h00 : levé de junior et biberon jusqu’à 7h45.
7h45 : petit déjeuner pendant que Junior joue avec son doudou dans son transat, et fait éventuellement un rot oublié.
8h00 : habillage et toilette de Junior en chanson et bisous.
8h30 : habillage et maquillage de Marinette
8h45 : On est prêt !
Il me faut gagner 30 minutes encore, du coup je pense que je me lèverai à 6h15 pour prendre mon petit déjeuner en premier car la douche est prise par Mr Mars à cette heure, et réduire le temps d’habillage de Junior. Ça devrait le faire. Mais comme vous le voyez, le matin, j’aime prendre mon temps, lire mes mails et les blogs pendant mon petit déjeuner, je déteste courir le matin et je déteste également arriver en retard, alors je dois me lever plus tôt.
Ce planning sera à revoir quand on récupérera The Dog actuellement en vacances chez ma mère au pays des crêpes, car il va falloir caser les 30 minutes de promenades, et pas envie de me lever à 5h45 ! Chaque chose en son temps.

Je dépose donc Junior à l’heure à la crèche, bisous, à tout à l’heure. Chez moi, je profite d’être seule pour faire un petit ménage.
Lorsque je récupère Junior, il est assis sur les genoux d’une assistante de puériculture avec son bavoir encore autour du coup. Elle me dit qu’il a bu 90ml pour le moment et qu’il fait sa pause rot intermédiaire. Du coup, je vais devoir donner le reste du biberon chez moi : 210 – 90 = 120 ml.
La transmission de la feuille de rythme se fait, tout s’est bien passé, elle l’a couché sans problème dans son lit, il y a dormi 1 heure. Il n’a pas pleuré, à été adorable, ce qui a toujours pour effet de me rendre fière de mon bébé et fière de l’éducation que j’ai commencé à lui donner.

Retour chez nous, je lui donne le complément de son biberon. Je me trompe et fait un biberon de 150 au lieu de 120. Junior le boit entièrement. Nouvelle interrogation sur la qualité nutritive du lait de la crèche !
En parlant de différence entre la crèche et la maison, il y a aussi les couches. Nous avons conservé la même marque depuis la maternité (Pampers), taille 3. La crèche utilise les couches Paumettes taille 3. Je pensais que toutes les couches se valaient, je me rend compte que ce n’est pas le cas. Les couches de la crèche absorbent beaucoup moins bien, et n’ont pas l’indicateur d’humidité (la petite ligne jaune qui devient bleue). Ça peut paraître un gadget, mais quand on y est habitué ça fait un peu bizarre de ne pas l’avoir. Sur la façon de nettoyer les fesses, moi j’utilise du liniment, la crèche de l’eau et du savon. Sauf que j’ai trouvé des traces de crème dans les plis de Junior. Consigne donc donnée à Mr Mars (car c’est lui qui ira récupérer Junior les soirs) : changer aussitôt Junior en rentrant chez nous.

L’après-midi, nous avions RDV avec la psychologue de la crèche. C’est vraiment un luxe d’avoir une pédiatre 2 jours par semaine et une psychologue 1 après-midi par semaine à la crèche. Je lui ait donc parlé de notre parcours avec la FIVDO et de notre souhait de vouloir en parler avec Junior avant d’en parler avec notre famille et amis. Elle m’a donné pas mal de conseils et aimerait voir le livre enfantin sur le don d’ovocyte qu’on veut utiliser pour expliquer notre histoire à Junior avant pour nous dire vers quel âge on peut l’utiliser.

Voilà, 4ème journée d’adaptation terminée, le lendemain , c’est le « grand » jour : 9h30 – 15h00. Et Mr Mars participera, c’est lui qui préparera Junior le matin.

En attendant, le couché du soir est de nouveau compliqué, avec des pleurs. Je met cela sur l’excitation de la journée qu’il faut évacuer. Ça promet !

Adaptation à la crèche – Jour 3

Mercredi 17 Septembre 2014
Premières séparations.

Étonnement je ne suis pas angoissée. Jusqu’ici tout s’est bien passé à la crèche, Junior semble s’y plaire.
Donc la préparation du matin a encore été optimisée car à partir de la semaine suivante et le retour au boulot, il faudra déposer Junior non pas à 9h30, mais à 8h30, donc un grand besoin d’optimisation est nécessaire. Je donne le biberon de Junior alors qu’il est encore en pyjama. Moi je continue à prendre ma douche avant de le lever et m’habiller après le biberon car pas trop envie de sentir le lait caillé toute la journée. Et je prépare la veille nos tenues respectives pour éviter les longs moments de solitude devant les armoires.

Donc, durant la petite heure du matin, je me suis absentée 15 minutes. En me levant pour partir, j’ai observé Junior sur son tapis, il se tortillait dans tous les sens pour essayer de se mettre sur le ventre. Je me suis penchée sur lui, fait un gros bisous et me suis éclipsée. À mon grand étonnement, aucune larme n’est montée, par contre, j’ai gravé ce moment dans ma mémoire pour m’en souvenir très longtemps car c’est un moment très important à mon sens : le début de l’indépendance de Junior.
Pendant ma petite escapade, j’ai pu aller prendre RDV chez le coiffeur pour samedi, car il ne faut pas oublier que je retourne au bureau et déjà que je n’ai pas perdu tous mes kilos alors le minimum est d’y retourner avec de beaux cheveux.
Lorsque je suis revenue à la crèche, Junior était toujours sur son tapis, toujours à gigoter. Elles m’ont dit qu’il ne m’avait pas cherché, qu’elles l’avait pris dans leur bras pour faire connaissance, que tout s’était bien passé. Beaucoup de mères auraient été peinées de voir qu’on n’a pas manqué à son bébé, moi, j’étais contente de voir que Junior se sens tellement bien à la crèche qu’il n’a pas remarqué mon absence.

L’après-midi, la séparation est d’1 heure complète avec le goûter donné par une auxiliaire de puériculture. Comme le matin, laisser Junior n’a pas été trop compliqué car il avait retrouvé son tapis près de la fenêtre, et commençait à gigoter. Gros bisous, et je m’éclipse.
À mon retour, Junior est en train d’être changé car il a bu son biberon comme un cochon 😉 et la bonne nouvelle, c’est qu’il a bu le biberon de la crèche ! Ouf, pas besoin d’emmener nos biberons ni notre propre lait. Du coup, on finit la boîte en cours à la maison et on change pour le même lait que la crèche. L’heure s’est apparemment très bien passée, l’auxiliaire de puériculture m’a dit qu’il avait été adorable, souriant, pas de pleurs. Elle n’en revient pas du niveau d’éveil de Junior, car dès qu’elle l’a posé sur la table à langer, il a tout de suite vu les miroirs au plafond et à sourit. Peu d’enfants les remarquent apparemment, du coup, j’étais une maman super fière de son bébé 😉

Retour à l’appart, je couche Junior qui semble très fatigué, il s’endort aussitôt. Par contre, à son réveil, il hurle de faim ! Étrange, cela ne fait que 3 heures qu’il a bu son dernier biberon. Le lait de la crèche serait-il moins nourrissant que le notre ? Il boit d’une traite son biberon. Le couché du soir est lui aussi différent qu’à l’habitude : il est ennervé, pleure. On est obligé de rester un peu avec lui et lui donner une tétine pour le calmer.

À voir si c’est exceptionnel ou non….

Adaptation à la crèche – Jour 2

Mardi 16 Septembre 2014
Pour ce 2ème jour d’adaptation le programme est de rester à la crèche 1 heure le matin pour jouer un peu et 1 heure l’après-midi pour le goûter.

Afin de ne pas réitérer le retard de la veille, je m’organise différemment :
6h00 : levé de Mr Mars, douche
6h30 : levé de Marinette, douche
7h00 : départ de Mr Mars, levé de Junior, toilette et habillage.
7h30 : biberon
8h30 : fin du biberon avec de nombreuses pauses intermédiaires et un rot qui a toujours autant de mal à venir. Petit déjeuner de Marinette
9h00 : habillage et maquillage express de Marinette.
9h15 : on part de chez nous, junior s’endort dans la poussette
9h30 : arrivée à la crèche, pile à l’heure !
Mais peut mieux faire.

Junior est toujours aussi souriant, toujours aussi actif, toujours aussi curieux. Je suis gaga de mon fiston, discrètement j’observe les autres bébés, j’ai honte, mais forcément je trouve que Junior est le plus beau, le plus agréable.
On repart après 1 heure d’acrobaties de Junior, il s’endort encore dans la poussette et je le couche dans son lit dès qu’on arrive chez nous.

L’après-midi, on y va pour 15h00 pour donner son goûter. Sauf que le dernier biberon a été donné à 12h00 et qu’il est trop tôt, et avant l’heure c’est pas l’heure !
De plus, la crèche ne donne pas le même lait que nous, ils n’ont pas les mêmes tétines ergonomiques, et chauffe le lait alors que nous on le donne à température ambiante. Bref, tout ça réuni, disons que l’expérience biberon à la crèche a été un vrai échec. !
Nous n’insistons pas, et décidons que pour le lendemain j’amène un de mes biberons et une dose de lait au cas où.
Le biberon du goûter a été donné chez nous à 16h30.

Pour cette deuxième journée, on peut dire que le résultat est assez mitigé, junior s’éclate sur le tapis mais on n’a pas encore testé le biberon à la crèche.

De retour chez nous, il a voulu nous montrer comment il se met bien sur le côté sur son tapis. Le bord du tapis (utile pour éviter que The Dog se couche dessus) l’empêche de rouler sur le ventre :

20140921-084434-31474839.jpg

Le lendemain, on commence la séparation.

Adaptation à la crèche – Jour 1

Voilà, ma belle parenthèse de congé maternité vient de prendre fin. 5 mois loin du bureau, bon j’avoue j’ai pas totalement coupé les ponts et ai continué à consulter ma boîte aux lettres professionnelle, mais 5 mois à organiser ma vie autour de Junior.
Donc cette belle parenthèse vient de se terminer par l’adaptation à la crèche.

Lundi 15 Septembre 2014
Mon junior a fait sa rentrée à 9h30. Avec les horaires de lever de Junior (9h00) pendant les vacances, la préparation avant de partir à la crèche a été assez chaotique :
6h00 : levé de Mr Mars, douche
6h30 : levé de Marinette, douche
7h00 : départ de Mr Mars, petit déjeuner de Marinette
7h30 : levé de Junior qui dormait à poings fermés, toilette et habillage
8h00 : biberon
9h00 : fin du biberon avec de nombreuses pauses intermédiaires et un rot qui n’est pas venu !
9h30 : on part de chez nous après habillage et maquillage de Marinette. On est en retard
9h45 : arrivée à la crèche.

La honte, pour sa rentrée je suis arrivée en retard, moi Marinette qui arrive normalement toujours en avance à chaque RDV. La honte, quelle belle image je donne !

Donc après m’être confondue en excuses auprès du personnel de la crèche pour ce retard, les présentations sont faites entre Junior et les 2 gentilles femmes de la section des bébés. La crèche ayant des problèmes de personnel, seuls 5 bébés sur 12 seront admis à la crèche dans un premier temps, nous avons donc beaucoup de chance d’être dans ces 5. Junior est le 4ème bébé à faire sa rentrée, ses camarades de jeu sont : une petite fille de 7mois qui marche déjà à 4 pattes, un petit garçon de 5 mois et une petite fille de 4 mois. Junior du haut de ses 3 mois est donc le plus jeune, mais pas le plus petit ! Il est plus grand que la fille de 4 mois et le garçon de 5 mois.
On m’a demandé de choisir le tapis sur lequel je le déposerai tous les matins (son petit coin à lui), j’ai choisit un tapis près de la baie vitrée, au centre de la pièce. Dès que j’ai posé Junior sur le dos sur ce tapis, Mr s’est mis à rire, à regarder partout autour de lui, puis à se mettre sur le côté pour voir par la baie vitré les enfants de la section des grands jouer dehors. Les femmes de la crèche n’en revenaient pas de le voir se tourner déjà à 3 mois !
Pour cette 1ère journée, le but était de faire connaissance, de voir comment fonctionnait réellement la section des petits, expliquer l’utilité de la feuille de rythme pour les transmissions, expliquer ses habitudes de sommeil et de repas, choisir son lit, son tapis. Cela n’a duré qu’une heure.

L’après-midi, Junior à fait connaissance avec son copain « mon petit trésor » qui lui a offert un magnifique doudou. Ils étaient trop mignons tous les 2, et avec sa maman nous avons pu échanger sur notre expérience de « jeune » maman ;-). J’ai adoré cette belle rencontre, pouvoir échanger avec une maman qui a vécu le même parcours de FIVDO et qui se pose les mêmes questions que moi. Merci Ange pour ce moment.

De retour à la maison, Junior n’a pas voulu lâcher son doudou, et depuis, il l’emmène partout avec lui :

20140921-084206-31326165.jpg

1 an après le transfert.

15 septembre 2013 – 15 septembre 2014

Il y a 1 an, ce bel embryon m’était transféré avec un autre blasto.
20140915-193756-70676403.jpg

Aujourd’hui, l’embryon s’est transformé en ce beau bébé de 3 mois, mon Junior.

20140915-193756-70676825.jpg

Quelle transformation !