Archives Mensuelles: juin 2016

JUNIOR chez le dentiste

Lundi 13 Juin 2016

Ce matin, avant de déposer Junior à la crèche, je décide de l’emmener voir ma dentiste, sans rendez-vous. Après tout, je considère que c’est une urgence. Ma dentiste ouvre à 9h et est à 200m de la Creche, super pratique. J’arrive à 9h05, il y a déjà un patient en train d’être soigné, la secrétaire n’est pas encore arrivée, je vais donc dans la salle d’attente. Junior n’est pas du tout impressionné, il me semble même heureux de découvrir un nouveau lieu. Il passe son temps entre l’étagère contenant des livres d’enfants et la chaise à côté de moi. Il est détendu, je suis détendue.

La secrétaire arrive, et je lui explique pourquoi je suis ici. Aucun problème, la docteur regardera mon fils rapidement. Quand notre tour arrive (9h45), un rapide coup d’œil lui fait dire que ce n’est pas méchant, un petit polissage suffira. En s’allongeant sur le fauteuil, Junior semble impressionné, mais reste un enfant très agréable. Il mord quand même une fois la dentiste, lui arrache des mains son petit miroir, mais ne pleure pas. L’examen approfondi n’est pas aussi optimiste. La dent est très ouverte, le nerf est à découvert et donc surement infecté. Elle me conseille d’aller voir un dentiste spécialisé en pédiatrie qui aura le matériel adéquat. Je sors du cabinet un peu sonnée.

Arrivee a l’appartement, j’informe Mr Mars par SMS de la situation, il décide de quitter son travail pour venir m’épauler. Je contacte donc un cabinet spécialisé, et obtient un rendez-vous à 13h30. Mr Mars arrive pendant le dejeuner de Junior, on saute dans un taxi pour traverser tout Paris. Junior s’y endort 15 minutes.

Le cabinet est dans les beaux quartiers de Paris. Dès la porte franchie, on sent un environnement apaisant et orienté vers l’enfant. Junior fonce dans la salle d’attente et y découvre de gros coussins à terre, un panier rempli de jouets. Il rigole, chante, bouge, bref, un enfant plein de vie. 

La dentiste est très douce et ses assistants très patients auprès de Junior qui arrive à récupérer des peluches. L’examen n’est pas optimiste, 2 possibilités s’ouvrent à nous : arracher la dent avant qu’elle ne s’infecte ou la soigner mais cela sera désagréable pour lui.

Nous choisissons de sauver sa dent. Nous passons 40 min à maintenir Junior allongé, supportant ses cris et ses pleurs, c’est dur, tres dur, mais on sait que c’est la meilleure solution. Le soin se termine par la pose d’une petite dent en céramique, ni vu ni connu.

Nous sommes tous épuisés, mais on espère que le plus dur est maintenant derrière nous.

Voilà, junior a été chez le dentiste, il a montré un caractère très actif et tres fragile à la fois.

JUNIOR fète ses 2 ans

Samedi 11 Juin 2016

Dans cet épisode, il sera question d’angine, d’eczéma, de dodo, d’anniversaire, de dent cassée, d’urgences. Et tout ça pour résumer une semaine dans la vie de Junior.

Suite à ma FC, Junior est tombé malade. La crèche nous a appelé le vendredi pour nous avertir que Junior était fièvreux et grognon. Comme il bave autant qu’un escargot en ce moment, nous ne nous sommes pas inquiétés : une poussée dentaire. Dimanche soir, son état ne s’étant pas amélioré et sa peau se couvrant de plaques roses, on décide d’appeler le Medecin à domicile. Verdict : Angine virale. Les plaques ne sont qu’un effet secondaire. Ne rien mettre dessus.

Lundi, la crèche nous a recontacté car Junior n’était toujours pas mieux. Entre temps, moi j’ai été contaminée, c’est donc Mr Mars qui a fait les garde-malades. Mardi, l’état de santé de Junior s’améliore, sauf pour la peau, de très grosses plaques d’eczéma apparaissent. Mercredi, on récupère Junior avec des plaques d’eczéma rouges vives. Crème à la cortisone appliquée sur tout le corps. J’ai mal pour lui.

À côté de ses problèmes de santé, nous sommes dans une phase compliquée pour le coucher. Junior ne veut plus qu’on sorte de sa chambre, ne veut plus rester dans son lit. On met 2 heures pour le coucher dans les pleurs, pour réussir à l’endormir sur son petit canapé à notre côté. Comme il sortait régulièrement de son lit à barreaux, nous avons pris la décision de transformer son lit en lit d’enfant en enlevant une barrière. L’effet secondaire : il se lève seul, joue, sort de sa chambre. On ne cède pas, on le raccompagne régulièrement dans son lit. On va y arriver ! 

Samedi, Junior a 2 ans. Nous voulons faire de cette journée une belle journée festive. Nous avons invité un petit copain pour le goûter. A son réveil de la sieste, tout le monde était là. Il était heureux, excité. Il a eu de très beaux cadeaux, soufflé ses 2 bougies avec Papa et Maman. Nous lui avons offert un petit vélo (dreysienne en fait), avec son casque de protection. Il était heureux, nous aussi.

Et puis, il y a eu cette chute dans le salon sur la table. On ne l’a pas vu tomber. Quand on a vu que sa lèvre inférieure saignait, on l’a soigné sans rien remarquer. On l’a mis à table, il mangeait de la tomate quand j’aperçois sa dent cassée. Une incisive supérieure cassée en 2 en oblique (elle ressemble à une canine maintenant). Est-ce grave ? On appelle les urgences qui nous demandent d’aller au service urgence le plus proche de chez nous pour vérifier si autre traumatisme. Junior ne pleurs pas, est en très grande forme, je suis calme. Aux urgences, ils me confirme que tout va bien, mais qu’il faudra aller voir d’un dentiste rapidement. Depuis, je fais des recherches sur le net, et j’apprends que si le nerf est touché, la dent va changer de couleur et mourrir.impact pour la dent définitive ? On s’en veut de cette chute. Et bien sûr, cela tombe un week-end ! Je vais essayer de prendre rdv chez mon dentiste demain.

Voilà, une semaine très bien remplie. Nous sommes épuisés et angoisses par cette dent de lait cassée.

S03E14 : Épuisée.

Lundi 06 Juin 2016

Nouveau contrôle ce matin, taux à 545. Ca baisse (2284 il y a 4 jour sans), mais maintenant j’aimerais passer à autre chose, en finir avec cette grossesse éphémère.

J’étais arrêtée jusqu’à la fin de la semaine dernière, pour pouvoir récupérer. Vendredi après-midi, appel de la Creche m’informant que Junior est fiévreux et grognon. Effectivement, quand je l’ai récupéré il n’était pas en grande forme. Une poussée dentaire sûrement vu les filets de bave lui dégoulinent de sa bouche.

Nous avons vécu un week-end horrible, Junior ne voulait pas manger, pas dormir, pas jouer…. Cela a été d’autant plus éprouvant que moi j’avais de très abondantes prêts de sng et tres mal au ventre. Mr Mars a essayé de tout gérer, mais il était aussi crevé, et forcément cela a abouti sur une belle engueulade dimanche soir.

Je culpabilise toujours autant, j’aimerai pouvoir échanger avec lui, mais il est au fond de sa grotte. Est-on vraiment capable d’élever un autre enfant ? Notre couple ne sera-t-il pas mis en danger ?

Je vais prendre tout l’été pour réfléchir, et on verra en Septembre si on fait cette saison 4 ou non. Là je suis un peu trop chamboulée pour prendre une bonne décision.

Quant à Junior, son état ne s’étant pas améliorer dimanche soir, on a appelé le Medecin. Il est arrivé à 22h00 et rigolait de voir notre junior courir partout en rigolant. Il a une angine virale. Ce qui a pour effet secondaire de nombreuses plaques roses sur le corps. Nous lui avons demandé si son état d’excitation était normal. Pour lui, soit les enfants fiévreux sont amorphes soit super excités. On a le modèle 2 !

Angine virale, oh non, j’ai passé mon week-end à partager mon verre d’eau avec Junior, a lui faire des bisous, a sucer sa tétine pour lui montrer l’exemple pour l’endormir. J’ai des frissons, un peu mal à la gorge, et les angines chez moi sont virulentes à cause de mes énormes amygdales. Je prend un Doliprane en me couchant (et après avoir passé 1 heure à endormir un Junior super excité).

Réveil à 5h, je frissonne, je suis bouillante. Nouveau Doliprane.

9:00, je dépose Junior à la crèche, je ne vais pas au bureau, mais je dois aller à ce labo a l’autre bout de Paris pour ma prise de sang. Je suis honnête en le déposant, leur disant pour l’angine et l’hyper activité. Je fonce au labo. J’étais dans la rue juste devant l’entrée quand la Creche a appelé pour me demander de venir récupérer Junior qui n’est vraiment pas bien ! On convient de venir après la sieste. Moi je commence à avoir de nouveaux frissons. Prise de sang habituelle, pas d’angoisse ni boule au ventre. Je répond aux questions comme un robot. Je ne suis pas en état de prendre je RER, je saute donc dans un taxi. Le chauffeur est sympa, discute, mais moi je sens une nausée montée, j’ai hate de rentrer. En arrivant chez moi, la nausée était pire, un peu comme quand on a envie de faire pipi, on arrive à se retenir, sauf quand on y est presque, c’est plus difficile. Là aussi, j’ai juste eu le temps d’ouvrir ma porte, la claquer et foncer aux toilettes !

Mr Mars est rentré, car je savais que la cèche allait revenir à la charge et moi j’étais incapable de bouger, et encore moins de m’occuper d’un enfant.

Voilà, je comate dans mon lit, Junior est super excité, j’attend le coup de fil du ProfessOr pour connaître la suite, j’espère arrêter l’utrocracra, car avec ses pertes de sang, c’est vraiment dégueulasse à mettre.

Ce soir, rdv Medecin pour essayer d’avoir une prolongation de mon arrêt de travail, et demain, rdv avec mon endocrinologue qui ne sait pas que j’ai fais une fausse couche.

Je suis épuisée, moralement et physiquement.

S03E13 : la chute

Jeudi 02 Juin 2016

Le taux a chuté à 2284 ui (mardi il était à 5587).

Voilà, c’est fini. Comme quoi un beau taux, une belle évolution ne veut rien dire. J’aurais vraiment préféré avoir un taux négatif et pas avoir eu cette semaine d’espoir à commencer à se projeter, pour rien.

Il s’était accroché, pourquoi s’est-il décroché ? Qu’ai-je fait ? Je n’aurais jamais de réponse à ces questions, mais au fond de moi, je culpabilise encore plus. Déjà que c’est à cause de moi et de mon insuffisance ovarienne qu’on doit aller à Madrid, mais en plus, quand un embryon s’accroche, je n’ai pas réussi à le garder.

On se rend compte de la chance qu’on a eu pour Junior. Et heureusement qu’il est là. 

Nous avons encore un embryon qui nous attend à Madrid, nous tenterons une nouvelle fois d’agrandir notre famille, notre dernière chance. Pour le moment, je ne me sens pas la force  d’y aller. On va se laisser l’été pour digérer cet échec et moi stabiliser ma thyroïde (est-ce à cause d’elle cette fausse couche ?).

Pour la suite, mon ProfessOr me demande de poursuivre quand même mon traitement et de refaire une prise de sang lundi. Pourquoi ? Je pense que c’est juste pour voir si le taux chute complètement ou non.

Voilà la saison 3 se termine en cet épisode 13. Nous miserons donc tout sur la saison 4.

S03E12 : fin de saison ?

Mardi 31 Mai 2016

Je dois faire ma troisième prise de sang pendant l’heure du dejeuner. Je suis confiante en me levant ce matin, tout se passe bien, je vais bien même si j’ai des crampes au ventre depuis ce week-end.

Je dépose Junior à la crèche, il pleut, pas de bus avant 16 minutes pour rejoindre ensuite le RER. Je marche donc sous mon parapluie car je met 10 minutes pour y aller à pieds. RER bondé, je suis debout.

J’arrive au bureau, je passe dire bonjour à tout le monde, puis en retournant à mon bureau je sens un liquide couler : l’utrocracra ? Je fonce aux toilettes : du sang ! J’ai mal au ventre.

Et merde, qu’est-ce-que je fais ? J’ai un rdv important dans 15 minutes. J’appelle mon ProfessOr, sa secrétaire me dit qu’on verra avec le résultat de ma prise de sang d’aujourd’hui.

Je fais mon rdv, en raccompagnant mes interlocuteurs, je sens une grosse masse couler. Nouveau passage aux toilettes, un gros caillot.

Je saute dans un taxi, direction le labo. C’est le même infirmier, dans la même petite salle qui me pique pour la troisième fois. Je re-saute dans un taxi pour rentrer chez moi me reposer.

16h45, je consulte mes résultats : 5512. Je m’attendais à un taux de 8500 (2109 x 4 jours). Je suis effondrée. Les pertes de sang se sont arrêtées, j’essaie de joindre le ProfessOr avant la fermeture du standard à 17h00 sans succès.

17h30, la secrétaire du ProfessOr m’appelle pour me dire que le taux est bon (après 2000, le taux ne double plus toutes les 48 heures). Comme je ne perd plus de sang, on continue le traitement et si nouvelles pertes, aller aux urgences. 

Nous voilà rassurés, ouf !

Mercredi 01 Juin 2016

Tout va bien, plus une seule goutte de sang depuis la veille.

Je dépose junior à la crèche. Attend le bus pour aller au RER. M’assois. Arrive au bureau, je salue de loin tout le monde car je leur ai fais croire que j’avais une gastro. Je sens que c’est humide a l’entrejambes. Je vais me rassurer aux toilettes que c’est encore l’utrocracra, c’est du sang !

Tout s’effondre. J’essaie de prendre rdv en urgence pour une echo dans les centres référencés par le ProfessOr : plus de place. Je décide donc d’aller aux urgences à côté de chez moi. Je saute dans le taxi, je suis en larmes. J’arrive aux urgences, j’explique être enceinte de 5 SA et perdre du sang avec douleurs. Ils me demandent d’aller en consultation. GO pour l’étage des consultations, je m’inscrit. Pas eu le temps de finir que je sens 2 gros caillots tomber, je fonce aux toilettes. 

J’attend 2h00 pliée de douleur. Heureusement la tante de Mr Mars m’a rejoint. Quand je passe enfin, le gyneco ne m’inspire pas confiance. Il me demande pourquoi j’ai fais le transfert à Madrid, il trouve que le 3eme taux n’est pas bon, il aurait dû être à 8500 ! Il me fait un examen, constate de gros caillots, un col ouvert. Me fait une echo sur le ventre, ne voit rien et donc m’annonce que j’ai fait une fausse couche, mais que je dois faire un dosage HCG pour confirmer. Quand je lui dis que je dois faire un dosage dans le même labo, il me dit que ce n’est pas la peine. J’attend donc qu’on me fasse ma prise de sang, il doit ensuite m’appeler pour me donner le résultat.

Je suis effondrée, hébétée, pourquoi cela m’arrive ? Je rentre chez moi, Mr Mars quitte son boulot pour rentrer à mes côtés. 

J’appelle le ProfessOr pour donner des nouvelles. Sa secrétaire me dit qu’il est normal de ne rien voir à ce stade, surtout avec une echo externe. Elle me demande donc de refaire une prise de sang dans le labo habituel demain. Et on saura ce qu’il en est.

Depuis, je suis allongée sur mon canapé. Mais avec Mr Mars on n’y croit plus. Je suis arrêtée jusqu’à la fin de la semaine. Pas d’appel de Medecin urgentiste sur mon taux, je suis persuadée qu’il ne m’appellera pas.

La saison 3 va-t-elle se terminer demain ? 

Si elle doit se terminer, nous ferons une saison 4, la dernière.