Archives de Catégorie: cycle d’essai

La 4ème dimension espagnole

20130710-185912.jpg

Le chemin de ce cycle d’essai nous emmène sur cette belle plage de sable blanc déserte, souvenir de nos dernières vacances aux Seychelles l’année dernière.
Enfin un ciel bleu, un beau soleil, du sable chaud sous mes pieds nus, une eau turquoise rafraîchissante… un endroit idéal pour me détendre enfin.

Escapade à Madrid : mode touriste
Lundi dernier, avec Mr Mars, nous nous sommes envolés pour Madrid. Le voyage en avion s’est très bien passé, avec un Mr Mars un peu moins stressé de monter dans un avion.
The Dog, quant à lui était resté chez des voisins à se faire dorloter.
L’été est enfin arrivé en France, mais ce n’est rien à côté de la canicule madrilène ! Nous avons atterris à 13 heures, pris le métro pour direction notre hôtel climatisé : 2 lits doubles ! Comment savaient-ils qu’on devait faire abstinence pour le recueil du lendemain de Mr Mars ?
Nous avons ensuite été se balader dans le quartier de l’hôtel, qui est également le quartier de la clinique. Bonne cerveza, et glace bien fraîche, mais pas grand chose à voir à part : el estadio santiago bernabéu ! Ce stade mythique du Real de Madrid est à 100 mètres de la clinique, au plus grand bonheur de Mr Mars. La visite du stade est déjà promise pour notre prochaine visite, nous nous sommes contentés de la visite de la boutique officielle pour cette fois.
Le soir, petite terrasse à déguster des tapas. Nous étions tous les deux, en mode touriste, heureux, détendus, amoureux plus que jamais, à observer les jolies madrilènes dans leur petit short moulant, surtout celles aux cheveux clairs, imaginant voir notre future fée.

Mode patient
Le lendemain matin, direction la clinique pour notre rendez-vous officiel de confirmation de notre dossier.
Nous quittons donc notre hôtel sans regrets car nous n’y reviendrons pas pour notre FIV DO, trop impersonnel. Nous voilà donc marchant avec notre valise et nos classeurs (lourds) contenant tous nos résultats d’examen, le pas un peu moins assurés.
Passé la porte de la clinique, nous voilà embarqués dans un monde parallèle. Décoration super moderne, secrétaire souriante qui nous invite à nous assoir dans de beaux fauteuils blancs moelleux. Avec Mr Mars, nous avions l’impression d’être à gattaca !
1 heure d’entretien avec la maman des fées. Elle a pris le temps de répondre à toutes nos questions, a lu les résultats de nos précédents examens, Mr Mars fier comme un paon de son spermo top qualité 😉
Une petite écho endo vaginale espagnole pour moi. J’étais à J13 de mon cycle d’essai, c’était donc l’occasion de contrôler en direct live si tout allait bien. C’est donc le cœur battant que je la suis vers l’arrière bureau, petite pièce avec toilettes pour se déshabiller, petite étole pour se couvrir (la 4ème dimension !). L’angoisse du résultat, puis j’entend : « c’est parfait !  » hein ? j’ai une sonde dans le vagin et on m’annonce pour la première fois que c’est parfait ? (4eme dimension ?) Que mon endomètre mesure plus de 9 mm, qu’il est en triple feuillets. Pas de comptage de fofos, on s’en fou, mon endomètre est parfait. Mr Mars resté dans le bureau à côté entend cette belle annonce, et me voit revenir 5 minutes plus tard les larmes aux yeux. Enfin, on me dit que je suis capable de quelque chose de bien !
Puis vient son tour, on décide de congeler ses zozos, on ne sait pas ce que l’avenir nous réserve, on préfère donc assurer le coup avec les zozos top qualités actuels. D’après ses dires, les revues espagnoles sont moins sexy que les françaises.

Nous sommes donc inscrits pour mi-septembre, la maman des fées a déjà une donneuse en tête pour nous qui pourrait nous correspondre. Concernant son phenotype, une grande blonde venitienne aux yeux verts ne courant pas les rues, nous nous sommes mis d’accord sur une femmes aux yeux, cheveux et peau clairs.

Concernant les modalités de transferts : 1 ou 2 ? À J3 ou J5 ? Pour le moment rien n’est défini, nous sommes confiants quant au jugement des médecins professionnels, et nous avons expliqués que nous n’étions pas opposés à une grossesse gémellaire, donc pour nous, le transfert devra être fait dans un contexte optimal de réussite selon la qualité des embryons.

Vient le moment de nous quitter, et quelle surprise de voir la medecin me prendre dans ses bras et me faire la bise : 4ème dimension !

Voilà, c’est rassurés que nous reprenons le chemin vers Paris, une petite boule d’angoisse se formant quand même à la perspective du RDV chez le professOr le lendemain pour L’Echo de contrôle, cette escapade madrilène est trop belle, DNLP va venir me rappeler sa présence obligatoirement.

L’Echo de contrôle officielle du cycle d’essai
Debout à 5:30 pour essayer d’arriver dans les premières au labo pour la prise de sang de contrôle hormonal. Arrivée à 7:45, sortie à 8:15. Direction le cabinet du professOr, la boule au ventre grandie. Super à l’avance je m’installe au café, lis mes mails professionnels pour passer le temps.
L’heure du RDV arrive, j’entre dans le bureau, pas de bise, pas de sourire, dialogue professionnel, froid.
L’Echo tant attendue après déshabillage dans une petite pièce à côté. Tiens, il y a la télé pour moi aussi, si j’avais su j’aurais mis mes lunettes ! Ok, on y va….. « Un livre ouvert ! »
Hein ? Ça veut dire quoi un livre ouvert ? Il me fait mon écho là ?
Oui, il sourit, me dit que mon endomètre est l’image idéal de ce que doit être un endomètre triple feuillet, il prend le temps de me montrer les 3 lignes, sa taille (9,9 mm), sa superbe vascularisation (mes lunettes !), on ne l’arrête plus, il est si enthousiasme qu’il parle tout seul, imprime l’image pour « le montrer afin d’expliquer comment doit être un endomètre triple feuillets…. » Me voilà revenue dans la 4ème dimension !
Il continue à parler pendant que je me rhabille, calcul les dates pour me revoir absolument avant ses vacances, me donne des tas d’instructions, vite mon carnet rose pour tout noter :
– Utrogestan dès ce soir pendant 8 jours, heu non, 6 jours pour pouvoir faire l’hysteroscopie le mardi 23 juillet
– RDV le 25 juillet pour faire le bilan impérativement avant ses vacances et me prescrire la pilule pour synchroniser mon cycle avec celui de la donneuse.
Quoi, il ne va pas me faire la bise lui aussi ? Ha non, mais il m’a sourit en partant.

Je suis donc sur mon petit nuage. Toutes les conditions sont bonnes pour que cette FIV DO se passe à merveille, enfin pour le moment, car en AMP, on ne sait jamais ce que l’avenir nous réserve. En tout cas, moi la 4ème dimension, j’adore !

Publicités

Cycle d’essai : obstacle #1 contourné

20130627-221707.jpg

J1 est bien confirmé aucun doute là dessus, même si les douleurs sont pratiquement absentes, merci DNLP de m’avoir épargné cette partie du J1 désagréable.

Sinon, ce matin, appel au cabinet du ProfessOr avant de partir au travail.

 » le secrétariat est ouvert de 9:30 à 12:00, puis de…… »

Cool, je vais devoir rappeler depuis mon bureau au milieu de l’open Space :

« Bonjour, je suis Mme Marinette, je vous appelle pour vous informer de mes règles aujourd’hui et pour prendre RDV pour une écho pelvienne de contrôle…. »

Non, j’ai une certaine réputation à conserver. J’ai donc du squatter une petite salle de réunion pour passer mon coup de fil le plus discrètement possible.
Le RDV pour l’écho est pris pour le lendemain de notre retour de Madrid, pour l’hysteroscopie, impossible sur ce cycle car : le lundi c’est ravioli, le mardi c’est hysteroscopie !
Et moi, mardi, ce sera Madrid, si si señorita !

Enfin, je prévient la secrétaire sur la durée anormale de mon cycle pour lui demander de le noter dans mon dossier afin d’en informer le ProfessOr.

« ha, oui, ça arrive souvent des cycles différents vous savez. Et vous avez fait une tentative de FIV le mois dernier, ça vient sûrement de ça »

Voilà, pas d’infos complémentaires du ProfessOr, je me contente de la réponse de la secrétaire.
L’obstacle n’est donc pas franchi, juste contourné.

Le cycle d’essai commence donc. On verra dans 12 jours l’écho de contrôle avec le ProfessOr pour avoir plus d’infos et être enfin rassurée.

J’aimerais enfin pouvoir ne plus être la raison de nos échecs, j’aimerais pouvoir permettre à Mr Mars de participer un peu plus à notre projet. Jusqu’ici j’ai fait échouer notre unique tentative FIV avant même qu’il puisse entrer sur le terrain de jeu, il est resté sur le banc de touche, impuissant à cette défaite, mais très présent pour me réconforter.
Maintenant, j’aimerais m’assoir sur ce banc de touche à mon tour, l’encourager et attendre qu’on m’appelle pour entrer en jeu.

Cycle d’essai : obstacle #1

20130626-215336.jpg

Je n’aurais pas attendu longtemps avant de rencontrer mon premier obstacle.

Le programme prévisionnel était :
– Lundi 8 Juillet : départ pour Madrid. Petite visite de DNLP pour commencer le cycle d’essai.
– Commencer la prise de Provames + appeler le ProfessOr pour programmer L’Echo + hysteroscopie entre le J12 et le J15 : entre vendredi 19 juillet et lundi 22 juillet
– Après échographie, mon copain l’utro et envoyer le résultat à Madrid par Mail.

C’était un programme simple !

Mais voilà, aujourd’hui, J16, après 2 jours de douleurs au ventre, de belles pertes de sang. Non pas des traces brunes, du vrai sang traversant la culotte et mon beau pantalon blanc !
Cela fait 3 heures que j’essaie de retenir mes larmes, que je cherche sur Google la raison de ces grosses pertes, de faire les trajets aux WC pour voir si ça continue (oui).

Donc, changement de programme :
– Mercredi 26 Juin : J1
– Jeudi 27 Juin : Appeler le ProfessOr pour le prévenir. Voudra-t-il faire des examens supplémentaires ?
– Si pas de changement au programme : écho à planifier entre J12 et J15 : entre Dimanche 7 Juillet et Mercredi 10 Juillet (retour de Madrid).

Je ne vais pas dormir de la nuit, ce J1 à J16, DNLP tu m’aimes à ce point ? Tu dois partir en vacances ? Pourquoi venir aussi tôt ?
Et si cette venue en avance cachait quelque chose de pire ? Quelque chose qui pourrait compromettre la FIV DO ?

Mr Mars essaie de me assurer, que le ProfessOr saura m’expliquer ce qu’il se passe.

Cet obstacle, le premier, arrive trop tôt, je n’ai pas encore assez de courage pour le passer, cela serait tellement plus simple de faire demi-tour.

En attendant, cela fait 1 heure que je n’ai pas fait mon petit tour aux WC, les douleurs au ventre ne me laissent aucun espoir !