Archives Mensuelles: décembre 2013

RDV en terre inconnue

Aujourd’hui avec Mr Mars nous avons été en « terre inconnue » : le magasin de puériculture !

Quelle émotion lorsque nous avons franchis la porte du magasin, en fredonnant la musique de l’émission RDV en terre inconnue, complices, heureux.
L’objectif était de faire un repérage des us et coutumes de cette terre inconnue : leur moyen de transport.

Nous ne pensions pas que c’était aussi compliqué ! Il y a tellement de modèles, d’options, couleurs, comment s’y retrouver ?
J’observais discrètement les autres couples venant comme nous comparer les différents modèles, le ventre des femmes était plus arrondi que le mien, cela m’a rassuré, on n’est pas en retard !
Cette première intrusion n’a pas été très concluante, nous sommes ressortis avec plus de questions qu’à notre arrivée :
– utilité d’un trio ? La nacelle n’est pas en double par rapport à la coque ?
– 3 ou 4 roues ?

Nous pensions que nos critères étaient suffisant pour qu’un modèle soit désigné automatiquement :
– système de clipse auto
– assise à 360°
– pliage facile avec encombrement minimum pour rentrer dans notre coffre de Polo
– légèreté pour monter notre étage jusqu’à notre appartement
– rangements fonctionnels

Il va donc falloir qu’on se renseigne un peu plus, Mr Mars s’est installé devant son ordinateur, et moi sur mon blog pour avoir les retours d’expérience des PMettes maman.

En attendant la poussette, nous avons fait un premier achat : un coussin de maternité qui se transforme en coussin d’allaitement et en nid douillet ensuite.
Ce coussin sera testé dès cette nuit, en espérant qu’il me permette de mieux dormir : fini les pieds endoloris et le mal de dos ?

Nous sommes répartis de cette terre inconnue, un peu perdus, mais nous savons qu’on y reviendra un jour, il nous reste à découvrir de nombreux autres us et coutumes.

Publicités

Dans le train

Le 25 septembre 2013, je suis montée dans ce train, heureuse, soulagée, mais aussi tremblante et intimidée.
Je pénétrais un monde inconnu, je ne savais pas ce qui m’attendait, comment allait se dérouler le voyage. J’ai 39,5 ans et je me retrouve dans la peau d’une débutante qui ne connait rien à la vie de maman.
Au début je suis restée debout, je ne trouvait pas ma place dans ce train. Je suis donc restée près de la porte, prête à descendre à chaque contrôle.
Puis je me suis décidée à entrer dans un wagon, je me suis assise, mais seule au fond du wagon, pas envie de m’intégrer au groupe des femmes enceintes rayonnantes.
Pourquoi ?

Mes pensées sont toujours tournées vers ce quai ou tant de femmes magnifiques attendent de monter dans ce train.
Je ne me sens pas proche des femmes enceintes naturellement, nous n’avons pas le même parcours, je ne le leur reproche pas, oh non, je ne souhaite à personne de devoir entrer dans le monde de la PMA, mais au fond de moi, je pense qu’elles ne peuvent comprendre mes angoisses, mes doutes, mon passé. Et encore, j’ai conscience que mon parcours pmesque a été très court (même si c’est toujours trop long), j’ai eu la chance de monter dans ce train après mon premier transfert, j’ai peur d’être vue comme une fertile tombant enceinte en C1.

Je me sens beaucoup plus proche du monde PMA, PMette un jour, PMette toujours !
Alors quand mon entourage s’extasie en apprenant ma grossesse, me pose des tonnes et des tonnes de questions, je me sens encore en décalage. Non, je n’ai pas envie de partager les détails de ma grossesse, non je ne peux m’extasier. Je suis heureuse, mais ce bonheur, je ne veux le partager qu’avec Mr Mars : C’est notre histoire.
Depuis les annonces, ma mère m’appelle 2 fois plus souvent pour prendre de mes nouvelles. Me reproche de ne pas l’appeler après chaque RDV chez le gyneco (pour info, le facteur de risque de la trisomie 21 a été calculé à 1/1012, pas besoin d’amniocentèse). Ma grande sœur, qui ne m’appelait jamais (sauf pour m’apprendre son mariage qui venait d’avoir lieu), m’appelle plus souvent, m’envoie des SMS et mails.
Cette intrusion ne me plait pas et me conforte dans notre choix de ne pas avoir partagé notre parcours PMA avec notre famille.
Les seules personnes avec qui j’ai envie de partager mon parcours, c’est vous, amies bloggueuses.

Vous avez été mes guides, mon soutien lors de mon parcours pmesque, merci à celles qui sont montées dans le train avant moi de m’avoir donné cet espoir de continuer, merci à celles qui ne sont pas encore montées de montrer une force à continuer le combat, merci à celles qui sont avec moi dans le train de m’y sentir moins seule.

Je suis un peu plus discrète sur les blogs en ce moment, j’ai peur de blesser par mes commentaires, mais sachez que je suis toujours avec vous. Je ne trouve plus les mots pour parler de moi : tout va bien. Je suis fatiguée le soir et me couche très tôt (ça promet pour les réveillons). Au travail, j’ai levé le pied et je commence à préparer mon absence : entretiens d’embauche, dispatcher mes projets.

Demain, nous prenons la route (4 heures de voitures) pour aller au pays des crêpes rejoindre ma famille, et The Dog qui m’y attend depuis début septembre. J’ai hâte de le retrouver, j’appréhende un peu sa réaction sur cette longue absence, je sens que les hormones vont me faire monter les larmes aux yeux quand je le verrais courir vers moi.
Je me focalise sur ce moment, car je sens que les conversations vont un peu trop tourner autour de ma grossesse.

Je vous souhaites de passer de très bonnes fêtes de fin d’année.

Je vous embrasse toutes.

Rencontre BAMP

Samedi 7 Décembre 2013.
Rencontre parisienne du collectif BAMP.

J’avais hâte de rencontrer les Dames Du Bureau, cette rencontre qu’elles ont organisées était également l’occasion de franchir la barrière du clavier et faire la connaissance des copinautes.

C’est donc un peu timide que je passe toute seule la porte du centre où avait lieu la rencontre. Déjà beaucoup de personnes arrivées dans le hall, des petits groupes sont formés et je devine de beaux échanges. Irouwen vient à ma rencontre pour me proposer de récupérer le badge à mon nom. Voilà, la barrière du clavier tombe, la levée de l’anonymat vient d’avoir lieu.
Je n’ose pas rejoindre les groupes, je reste un peu en retrait, j’observe. Et là, je suis contente de voir des visages souriants, d’entendre des rires : qui a dit qu’on était des infertiles aigries ? 😉
Soudain, j’entend qu’une personne rechercher « Marinette », je me retourne et me retrouve devant une charmante jeune femme qui se présente comme « Mon petit Trésor ». Je suis intimidée (les larmes me montent un peu aux yeux), c’est la première fois que je rencontre une copinaute, mais l’échange se fait naturellement. « Tagada » qui était à côté, apprend mon nom, elle se présente comme étant une lectrice de l’ombre de mon blog. Comme c’est étrange de rencontrer les personnes en vrai. Nous échangeons nos impressions sur nos parcours respectifs et nous dirigeons vers la salle où va avoir lieu la rencontre. On s’assoit sagement, j’apprend que derrière moi se trouve « Dame Lapin » et « Sieur Biquet » et à côté « Céline » et son homme. Je suis également ravie de les rencontrer.

Les Dames Du Bureau commencent leur présentation, elles ne sont que 5, Madame Pimpin n’ayant pu quitter Village-sur-mer.
le résumé de leur présentation très bien écrit par mon petit trésor

Je suis admirative par leur investissement dans ce combat pour faire bouger les préjugés sur l’infertilité. Que puis-je faire pour les aider ? Pour le moment, j’ai seulement adhérer à l’association, mais je ne vais sûrement pas m’arrêter là, je suis en pleine réflexion.

Après cette belle présentation et ces beaux échanges BAMP, vient le moment des échanges autour de boissons et friandises. A peine les chaises rangées, je vois une petite femme venir à moi et se présenter comme « Alex » avec qui j’avais beaucoup échangé par mail. Nous avons eu de très beaux échanges autour de la levée de l’anonymat du Don. Je lui ai fait partager mon expérience en espérant l’aider dans sa réflexion actuelle.
Ensuite, petit échappatoire pour passer un appel à Mr Mars, nous ne captions pas dans la salle, et donc mon texto pour l’avertir que j’étais bien arrivée n’était pas parti.
A mon retour, je retrouve « Dame Lapin » et « Céline » avec leurs hommes. Les échanges se passent naturellement, et comme souligné par « Céline », nos confessions sur nos blogs de notre intimité, permettent de lever une certaine barrière. Je garde un très bon souvenir de cet échange.
« Futur Maman Œuf » avec »Futur Papa Œuf » nous rejoignent pour nous saluer avant de partir faire la fête avec des amis, car « ils sont encore jeunes » 😉
Avant leur départ, j’ai goûté les cookies de « Futur Maman Œuf » : délicieux !

L’heure de rentrer chacun chez soit arrive, on se promet d’essayer de se revoir sur Paris. Avant de partir, je rejoins « Picsou » pour donner ma cotisation à l’association et échanger rapidement sur nos parcours respectif.
Enfin, juste avant de repasser la porte, je salue un petit groupe, et Nicolas, le mari d’Irouwen me demande si j’ai bien remis mon badge. Les 2 autres femmes que je ne connaissait pas me demande qui j’étais. Cela fait bizarre de voir des personnes qu’on ne connait pas me connaître elles.
J’apprend que je suis face à « Lutine » et « Caroline » une lectrice de l’ombre.
« Lutine », me voilà de nouveau très intimidée. « Lutine » est LA blogueuse qui m’a donné la force de me battre, celle qui m’a fait sortir de l’ombre. Depuis 1 an maintenant, quand j’ai commencé à parcourir les différents blog avant mon entrée en PMA, je suis son parcours et je suis admirative par sa force. Je suis ravie d’avoir fait sa rencontre.
Le dernier échange fut avec Nicolas, j’ai adoré sa sérénité et son retour d’expérience sur ses enfants issus d’un don d’ovocyte.

Voilà, il était 18h00 quand je suis partie, je n’ai pas vu l’après-midi passer, et c’est emplie de joie que j’ai retrouvé Mr Mars chez nous.

Vivement la prochaine rencontre !