Archives Mensuelles: août 2015

Chez les papillons

Mardi 25 Août 2015
Junior a fait sa rentrée à la crèche dans la section des moyens : les papillons !
(L’année dernière il était chez les lucioles.)

Nouvelle salle, nouveaux camarades, nouveaux rythmes.
J’ai eu un petit pincement au cœur le premier jour quand la puéricultrice m’a fait visiter cette nouvelle salle, le nouveau dortoir (fini les berceaux, maintenant c’est matelas par terre). Voir ces petites tables, ces petites chaises, j’ai d’un coup pris conscience que mon junior avait grandit.
Sa journée s’est très bien passée, il s’est éclaté, n’a dormi que 45 minutes, mais n’était pas fatigué : trop de nouveaux jouets à découvrir !
Pour le repas, pour le moment il n’est pas sur une petite chaise, il est dans un transat, mais à table avec les autres enfants. Et qu’elle fut pas ma surprise en apprenant qu’il avait mangé seul (bon pas proprement, mais seul).
J’avais commencé l’apprentissage la semaine dernière en lui donnant une cuillère pour qu’il s’entraîne pendant le repas. A la crèche, pas de cuillère : il mange avec les doigts et mange très vite (je plains la maman de l’enfant qui était assis à côté de Junior !).

La section des papillons regroupe 6 moyens (ex lucioles) et 6 grands (ex moyens coccinelles). Le matin quand je le dépose, seuls les grands sont là, j’ai l’impression que Junior est le seul à ne pas encore marcher. Tant que cela ne l’exclu pas des activités cela ne me gêne pas. Par contre, lui il est toujours pieds nus alors que les autres sont en chaussures. Résultat : pieds noirs le soir !
Autre petit soucis : plus de casier fermé, on laisse ses chaussures dans une petite boîte à son nom et son manteau sur une patère partagé à 2 enfants. Hier, la maman de l’autre petite fille avait enlevé le manteau de junior. J’espère qu’elle va rapidement comprendre qu’on doit partager le porte manteaux.

Voilà, dans 2 semaines mon Junior Papillon sera avec nous au bord de la mer, en espérant que le soleil sera de retour.

Devant ma grotte…

Vendredi 21 Août 2015
J’ai du vérifier sur le calendrier la date, je suis vraiment dans un autre monde en ce moment

Fin de ma semaine de congé avec Junior. Je suis sortie de ma grotte et j’ai adoré cette semaine.

Ce que je n’ai pas eu le temps de faire :
– revoir l’apparence de mon blog, trop austère
– trier mon armoire

Ce que j’ai pas eu le temps de faire :
– me reposer
– m’acheter de nouvelles fringues (avec Junior dans la cabine d’essayage avec moi)
– perdre 1,3 kg ! Sans les sandwichs engloutis rapidement le midi, ça aide.
– faire ma prise de sang pour suivre ma thyroïde et mon problème hépatique.
– utiliser le coffret Baby art pour « essayer » de faire une belle empreinte de main de junior. Note : je ne suis vraiment pas douée pour les activités manuelles.
– acheter ses premières chaussures
– redécouvrir mon junior !

Je stressait en pensant ne pas pouvoir gérer cette semaine avec Junior. Mais j’avais une image de bébé crevé le soir après une journée de crèche, ou très actif le week-end. En fait, c’était moi qui était trop fatiguée le week-end et donc peu patiente.
Cette semaine a été l’occasion de retrouver ma complicité avec mon fils. J’ai adoré aller le réveiller le matin, le trouver souriant, rigolant même. Ne pas être pressée. Lui donner son biberon au calme. Ensuite partager mon petit déjeuner avec lui à coté. Lui donner un bout de cracotte beurrée et manger en face de lui, à « discuter » de notre programme de la journée. Le voir me regarder avec ses beaux yeux bleus. Aller promener The Dog, aller à la boulangerie, le voir me tendre la main pour avoir un bout de pain. Commencer à l’initier à tenir la cuillère, le voir planter sa cuillère dans le bol, concentré, la ramener ensuite vers sa bouche, la moitié tombant en chemin, la bouche pas trouvée du premier coup. Le voir fier, heureux.
Entendre ses fous rire quand j’imite la poule, sentir ses câlins quand il est fatigué. L’entendre gazouiller dans son parc tout seul en jouant avec ses lego. Le voir foncer à 4 pattes, se retourner, me regarder et repartir en éclatant de rire quand il voit que je le poursuit. Lui donner son bain dans la grande baignoire, le voir essayer d’empiler les gobelets. L’emmener au parc, le voir se mouvoir à 4 pattes, essayer de monter sur le toboggan.

Bref, j’ai passé une semaine hors du temps, mon travail ne m’a pas manqué, j’ai lu mes mails pro qu’une seule fois dans la semaine.

Même si cette semaine a été merveilleuse, je suis persuadée que la crèche est bénéfique pour Junior, pour qu’il évolue au milieu des enfants de son âge. Et moi, mon travail m’est également nécessaire pour mon épanouissement.

Lundi, reprise du boulot pour 2 semaines avant de partir en vacances.
Lundi, c’est la rentrée crèche, junior passe chez les moyens. Nouveaux rythmes de vie. J’ai hâte de savoir comment cela va se passer.

Que cette semaine me redonne la force pour affronter les soucis de la vie.
Ma grotte n’est pas fermée, je vais régulièrement y retourner pour me ressourcer, méditer.

Mais que la vie est belle devant ma grotte !

Au fond de ma grotte

Lundi 17 août 2015
Je tenais à toutes vous remercier pour les gentils commentaires d’encouragement que vous m’avez transmis suite à mon dernier article.
Merci, vous êtes adorables, j’ai beaucoup de chance de faire partie de cette blogosphère regroupant des femmes merveilleuses.

Je n’ai jamais été voir une psy pour moi. D’ailleurs je ne sais même pas ce que psy veut dire : psychiatre ? Psychothérapeute ? Psychologue ? Psychanalyste ?
Et comment choisir ? Demander à mes voisins comme je leur demande des adresses de bon dentiste ? Demander à mon généraliste : il vient de partir à la retraite, je viens de faire connaissance avec un nouveau généraliste qui m’a l’air très bien, mais j’attend de mieux le connaître (bon j’ai déjà pleuré chez lui lors d’une visite pour une angine qui m’avait mise KO). C’est lui qui m’a demandé de faire un bilan complet, dont la thyroïde. Donc c’est assez encourageant, je vais le garder.
Comme nous sommes dans le corps médical, il y a aussi mon gygy de ville que je vais devoir remplacer car lui aussi la retraite est venue frapper à sa porte.

Bref tout ça pour vous dire que j’ai du mal à parler de mes problèmes, je suis plutôt du genre à m’enfermer dans une grotte pour méditer, seule. Je ne vais pas vous dire que c’est une méthode qui marche à tous les coups, mais pour le moment cela me suffit.
Sauf qu’avec un magnifique bébé de 14 mois assez actif, je n’ai pas trop le temps de m’isoler dans ma grotte seule. Mes seuls moments de relâche totale sont :
1- les trajets en RER (mais quand le trafic est perturbé c’est plutôt l’effet inverse)
2- quand je promène The Dog. Sauf que le temps de promenade se réduit de jour en jour : The Dog ayant du mal à marcher, et moi n’ayant plus autant de temps. Les promenades à 06:00 du matin ou 22:00, je les apprécie moins que celle que je faisait avant.
3- le soir, quand mes 2 hommes sont couchés, la cuisine est nettoyée, le visage est démaquillé, les dents sont brossées. Lâ, souvent je m’assoit sur mon canapé, avec une tisane et ma tablette pour lire la blogosphère. Sauf que ce moment, mon moment, a lieu à 23:30, et que le matin, le réveil sonne à 06:00 !

Du coup, durant ma semaine de congés, je vais pouvoir faire le point sur ma nouvelle vie, mon nouveau rythme de vie.
Une chose est sûre, mon travail n’est plus aussi important pour moi. Je me suis pourtant battue pour ce travail, j’ai du faire mes preuves. Mais voilà, c’était avant, avant que toute mon attention ne soit tournée vers un petit homme.
Cette semaine de congés me faisait peur, j’avais peur de ne pas pouvoir être capable de gérer ce petit bout d’homme qui est très joueur, veut découvrir tout notre appartement. Heureusement, ce week-end, nous avons essayé une méthode qui pour le moment fonctionne : junior ne dort plus le matin, à la crèche c’était possible avec tous les jeux stimulants, mais chez nous, il ne peut pas rester dans son parc toute une matinée, et moi je ne peux pas être derrière lui toute une matinée. Du coup, on se fait une grande promenade au marché, à la boulangerie, promener The Dog…. La matinée passe donc assez vite. Après son dejeuner, on le laisse digérer 15 à 30 minutes, puis on va le coucher pour une grande sieste : de 2 à 3 heures. Pendant ce temps, moi je me repose. À son réveil, soit il est déjà l’heure du goûter, soit on a un peu de temps et donc partons nous promener.
Je n’avais pas conscience qu’on pouvait faire autant de choses avec un petit garçon de 14 mois.
Là, Junior dort depuis 1 heure, je vais donc aller faire ma sieste, ensuite, j’ai hâte qu’il se réveille pour aller faire quelques magasins avec lui. La cabine d’essayage avec une poussette, je n’ai jamais fais 😉

Merci encore à vous de me soutenir, vous m’aider à me relever. Je ne vais pas faire le boulet, je suis forte, je vais surmonter cette petite baisse de morale. Il faut juste que je trouve un peu de temps pour méditer dans ma grotte.

14 mois, 14 ans, 41 ans : besoin d’écrire.

Vendredi 14 Août 2015
Junior a 14 mois. Il ne marche toujours pas, mais cela ne m’inquiète plus. C’est un petit garçon plein de vie, toujours souriant.
Il communique beaucoup avec nous, j’adore l’observer jouer tout seul.

Conclusion Junior : OK

The Dog a 14 ans. Il marche de moins en moins bien. Il a des petits problèmes d’incontinence, il « gougoute », et ce n’est pas le top quand on a un enfant de 14 mois qui adore faire du 4 pattes dans l’appartement. Je passe donc mon temps avec une lingette désinfecter derrière The Dog.

Conclusion The Dog : bof

Marinette a 41 ans. Elle marche avec des cuisses qui se frottent. Elle a un bidon flasque et un croupion à faire pâlir toutes les vaches de l’amour est dans le pré. Elle va pourtant se dépenser 2 fois par semaine à la salle de sport, elle a acheté une crème amincissante, une ceinture électro-stimulante et a recommencé son traitement de sa thyroïde (TSH montée à 7.3 !).
Marinette n’a pas le moral, elle se trouve moche, grosse, nulle. Mais elle est maman et elle se doit d’être en forme pour son petit bout.
Marinette est en congés depuis ce soir. Congés ne veut pas dire vacances. Elle n’ira pas au travail pendant 1 semaine, elle restera chez elle avec The Dog et ses gougouttes de pipi et Junior et ses escapades 4 pattesques. Marinette a du prendre cette semaine de congés pour respecter le contrat avec la crèche : absence de 5 semaines obligatoires.
Marinette appréhende cette semaine de congés. Elle ne pourra pas faire la grasse matinée, ne pourra pas s’occuper d’elle, elle espère pouvoir au moins faire une sieste en début d’après-midi.
Marinette ne te parlera pas de Mr Mars, il y a des hauts et des bas.

Voilà, je suis maman d’un magnifique petit garçon plein de vie, alors pourquoi suis-je triste ? Pourquoi est-ce que je pleure tous les soirs toute seule dans ma salle de bain ?

J’espère que cette petite dépression n’est que passagère, que cette semaine de congés et que mon traitement thyroïde me feront du bien.
En attendant, écrire sur mon blog me fait du bien.

Je ressens de nouveau le besoin d’écrire.

Conclusion Marinette : KO.