Archives Mensuelles: juin 2014

Le premier jour du reste de ma vie

Le temps passe vite, cela fait déjà 20 jours que Junior est entré dans ma vie et l’a complètement chamboulé.
Au lendemain de mes 40 ans (dimanche dernier), je me remémore cette journée magique (bon ok tout n’a pas été rose, mais le résultat fait tout oublier)

Mardi 10 Juin 2014
Nous voilà arrivé au jour du terme et Junior est toujours bien au chaud dans mon ventre. Moi cela fait 1 semaine que j’angoisse et me dit que ce n’est pas normal. Je passe un monitoring 2 fois par semaine, je commence à faire de l’hypertension, mais je ne suis pas declenchable car mon col est encore trop en arrière et pas assez ouvert. La sage femme qui me suis et qui connaît mon dossier ( bon il y a écrit en gros sur la première page « stérile , don d’ovocytes »), elle comprend mes angoisses mais ne peut rien faire.
Donc, en ce jour de DPA, Mr Mars se lève pour aller travailler, moi j’ai RDV à 11h00 pour faire un contrôle et une écho du volume du liquide amniotique.
Sauf qu’en sortant de sa douche, Mr Mars me trouve très angoissée : je ne sens plus Junior bouger, j’essaie de le stimuler, en vain. Les larmes me montent aux yeux.
On décide d’aller aux urgences. La sage femme a du mal à trouver le cœur de Junior, en fait, monsieur s’était retourné pendant la nuit et donc son dos était maintenant à droite.
Le monito durera 1 heure, tout va bien. On m’envoie faire une écho pour contrôler le liquide amniotique : tout est bon aussi. Les sage-femme ne comprennent pas pourquoi je suis si angoissée ! Elles lisent enfin mon dossier et me proposent de revenir en fin de journée pour un nouveau contrôle.
18:00 : retour à la maternité et nouveau contrôle avec une sage femme qui ne me plait pas. La clim est en panne, il fait super chaud.
Le capteur n’arrête pas de tomber, j’essaie de le remettre toute seule, mais en vain. Ne plus entendre battre le cœur de mon bébé angoisse.
La sage femme ne comprend rien, pire se moque de moi.
Ils me proposent de repasser le lendemain matin.

Mercredi 11 Juin 2014
09:00 : me voilà de retour à la maternité après avoir galèrée pour trouver un taxi qui n’était pas en grève. Mr Mars est parti au boulot et je dois le tenir informé par SMS toute la journée.
Je suis prise en charge par une sage femme super sympa, elle m’installe dans la salle de travail n°6 pour examiner mon col et faire le monitoring. Bonne nouvelle, mon col s’est un peu plus ouvert : 2 doigts. Le monito commence, tout va bien. J’ai quand même les larmes aux yeux, la sage femme prend le temps de s’assoir à mes côtés pour discuter, elle feuillette mon classeur et me pose des questions sur la FIV DO.

À 10:00, elle revient avec un beau sourire et m’annonce que mon gynécologue accepte de me déclencher (normalement il attend J+5), je ne rentre pas chez moi. Par contre, elle me prévient que le travail va être long et que je ne devrais accoucher pas avant 24h. Je peux donc appeler Mr Mars mais inutile qu’il se précipite.

10:30, elle me met le tampon pour commencer le déclenchement, j’appelle Mr Mars, le rassure en lui disant qu’il n’y a pas d’urgence. Il décide de quitter son travail à 12:00 pour m’apporter ma valise en début d’après-midi.
Le gyneco passe me voir et me confirme que c’est exceptionnel qu’il accepte de déclencher à J+1, et qu’il le fait juste parceque je suis très angoissée.

10:45, je commence à ressentir de fortes contractions. La sage femme m’examine et n’en revient pas de voir que mon col s’est pratiquement complètement effacé, le travail va beaucoup plus vite que prévu. Je demande la péridurale, elle sourit en me disant qu’il est bien trop tôt, et m’explique comment gérer mes douleurs avec une bonne respiration.

12:00, Mr Mars m’envoie un sms me disant qu’il part du travail. 15min plus tard je lui répond que je perd les eaux !

12:30, mon col est enfin assez ouvert pour la péridurale, sauf qu’il y a une césarienne en urgence et l’anesthésiste n’est pas dispo 😦

13:00, l’anesthésiste arrive pour me poser la péridurale. Ma douleur va enfin partir dans 20 minutes.

13:30, Mr Mars arrive tranquillement et est étonné de me voir branchée. Je lui annonce (entre 2 contractions) que finalement Junior va venir aujourd’hui. La péridurale ne semble pas être complètement efficace car j’ai toujours mal à droite.

14:00, l’anesthésiste revient pour essayer de régler le problème. Maintenant, j’ai toujours mal à droite, mais de nouveau à gauche. Je sens toutes les contractions et entre chaque, je m’assoupie. Je culpabilise en pensant à Mr Mars qui est à mes côtés mais avec qui je ne peux pas discuter, échanger sur ce bel événement qui arrive.

15:00, l’anesthésiste repose la péridurale. Toujours pas efficace. Je prend mon mal en patience, c’est pour la bonne cause.

18:00, le gyneco arrive. On y est, je dois maintenant pousser. Sauf que je suis épuisée et je fais n’importe quoi :-(. Je vois le gyneco installer les forceps, je pleure, je me concentre pour mieux pousser. C’est mieux, mais je ne suis pas dupe, c’est le gyneco qui fait tout le travail. Je me concentre pour faire une super poussée à la prochaine contraction, j’ai les yeux fermés, et là j’entend Mr Mars derrière moi pousser un petit cri : « oh mon dieu ! ». J’ouvre alors mes yeux et vois Junior devant moi, puis sur moi, je le sers fort dans mes bras. Il est 18:16, ma vie vient de basculer : je suis enfin maman.

Nous restons 2 heures en salle de naissance, à alterner le peau à peau et la tétée d’accueil. Je ne peux m’arrêter d’admirer Junior. L’auxiliaire doit lui faire ses premiers soins et le peser : 4,2kg (il sera mesuré 2 jours après à 55cm). Un beau bébé dont les vêtements d’1 mois sont trop justes, je vais devoir l’habiller en 3 mois !

Ce 11 juin 2014 est vraiment le premier jour du reste de ma vie. Et comme un signe, c’était les 12 ans du décès de mon papa. Junior a en 3ème prénom celui de mon papa.

Le séjour à la maternité fut difficile pour moi car j’ai fait de l’anémie, j’avais des malaises. Ensuite, j’ai eu une crevasse qui a saignée rendant impossible la tétée sur ce sein.
Nous sommes donc rentrés chez nous dimanche 15 Juin, pour la fête des pères !

Nous prenons petits à petits nos marques. Junior a du mal avec le coucher le soir, mais ensuite, il dort entre 4 et 5 heures, c’est cool.
Pour l’allaitement, on va alterner le sein et le biberon. Pour le moment, je dors avec lui dans sa chambre, je ne peux m’empêcher de veiller sur lui.

Voilà, c’est un peu long, désolée. J’essaierais de vous donner des news régulière de ma nouvelle vie.
Je vous souhaite à toutes de vivre ces moments magiques.

Bises.

Publicités

Junior est né !

Mercredi 11 juin – 18:16

Junior est né à J+1 par rapport au terme suite à déclenchement.
Il pèse 4kg200, et bien sur il est très beau !

Je vous raconterais plus tard en détail cette journée qui vient de changer notre vie.

Bisous à toutes

40SA

Mardi 03 Juin 2014

« Le petit Junior est attendu par ses parents à la maternité ! »

Moi qui pensait que Junior serait un petit prématuré, là je commence à me dire qu’à ce rythme on va dépasser le terme.
Mon corps a attendu 5 ans avant de pouvoir porter la vie, maintenant qu’il a réussi, il ne veut pas libérer Junior : 0 contraction, col complètement fermé.

L’attente, l’attente, toujours l’attente. Et pendant ce temps, les kilos eux n’attendent pas, je ressemble de plus en plus à une baleine qui se serait échouée sur mon canapé.
Je vais à la maternité 2 fois par semaine (en taxi, fini les 40 min de bus), pour faire un monitoring et un suivi de fin de grossesse. La semaine dernière, j’ai eu droit à une petite nouveauté : hyper tension !
Cool, je dois encore plus me reposer. Heureusement, je n’ai pas d’autres symptômes alarmants, donc petit traitement (2 x 250 d’aldomet) et repos.

J’y retourne cet après-midi, je croise les doigts pour que mon col soit un petit peu ouvert.
J’ai hâte de faire LA première rencontre avec junior, le serrer dans mes bras. Hâte de ne plus avoir à compter sur mon corps pour le garder en vie, ce corps qui m’a fait tant défaut et en qui je n’ai plus entièrement confiance. Jusqu’ici tout va bien, encore une petite semaine à tenir.

Junior débarquera-t-il le D-DAY pour faire un clin d’œil à son papa passionné par cet événement historique ? Avant ? Après ?

Suspens.