Archives de Catégorie: Grossesse 1

Le premier jour du reste de ma vie

Le temps passe vite, cela fait déjà 20 jours que Junior est entré dans ma vie et l’a complètement chamboulé.
Au lendemain de mes 40 ans (dimanche dernier), je me remémore cette journée magique (bon ok tout n’a pas été rose, mais le résultat fait tout oublier)

Mardi 10 Juin 2014
Nous voilà arrivé au jour du terme et Junior est toujours bien au chaud dans mon ventre. Moi cela fait 1 semaine que j’angoisse et me dit que ce n’est pas normal. Je passe un monitoring 2 fois par semaine, je commence à faire de l’hypertension, mais je ne suis pas declenchable car mon col est encore trop en arrière et pas assez ouvert. La sage femme qui me suis et qui connaît mon dossier ( bon il y a écrit en gros sur la première page « stérile , don d’ovocytes »), elle comprend mes angoisses mais ne peut rien faire.
Donc, en ce jour de DPA, Mr Mars se lève pour aller travailler, moi j’ai RDV à 11h00 pour faire un contrôle et une écho du volume du liquide amniotique.
Sauf qu’en sortant de sa douche, Mr Mars me trouve très angoissée : je ne sens plus Junior bouger, j’essaie de le stimuler, en vain. Les larmes me montent aux yeux.
On décide d’aller aux urgences. La sage femme a du mal à trouver le cœur de Junior, en fait, monsieur s’était retourné pendant la nuit et donc son dos était maintenant à droite.
Le monito durera 1 heure, tout va bien. On m’envoie faire une écho pour contrôler le liquide amniotique : tout est bon aussi. Les sage-femme ne comprennent pas pourquoi je suis si angoissée ! Elles lisent enfin mon dossier et me proposent de revenir en fin de journée pour un nouveau contrôle.
18:00 : retour à la maternité et nouveau contrôle avec une sage femme qui ne me plait pas. La clim est en panne, il fait super chaud.
Le capteur n’arrête pas de tomber, j’essaie de le remettre toute seule, mais en vain. Ne plus entendre battre le cœur de mon bébé angoisse.
La sage femme ne comprend rien, pire se moque de moi.
Ils me proposent de repasser le lendemain matin.

Mercredi 11 Juin 2014
09:00 : me voilà de retour à la maternité après avoir galèrée pour trouver un taxi qui n’était pas en grève. Mr Mars est parti au boulot et je dois le tenir informé par SMS toute la journée.
Je suis prise en charge par une sage femme super sympa, elle m’installe dans la salle de travail n°6 pour examiner mon col et faire le monitoring. Bonne nouvelle, mon col s’est un peu plus ouvert : 2 doigts. Le monito commence, tout va bien. J’ai quand même les larmes aux yeux, la sage femme prend le temps de s’assoir à mes côtés pour discuter, elle feuillette mon classeur et me pose des questions sur la FIV DO.

À 10:00, elle revient avec un beau sourire et m’annonce que mon gynécologue accepte de me déclencher (normalement il attend J+5), je ne rentre pas chez moi. Par contre, elle me prévient que le travail va être long et que je ne devrais accoucher pas avant 24h. Je peux donc appeler Mr Mars mais inutile qu’il se précipite.

10:30, elle me met le tampon pour commencer le déclenchement, j’appelle Mr Mars, le rassure en lui disant qu’il n’y a pas d’urgence. Il décide de quitter son travail à 12:00 pour m’apporter ma valise en début d’après-midi.
Le gyneco passe me voir et me confirme que c’est exceptionnel qu’il accepte de déclencher à J+1, et qu’il le fait juste parceque je suis très angoissée.

10:45, je commence à ressentir de fortes contractions. La sage femme m’examine et n’en revient pas de voir que mon col s’est pratiquement complètement effacé, le travail va beaucoup plus vite que prévu. Je demande la péridurale, elle sourit en me disant qu’il est bien trop tôt, et m’explique comment gérer mes douleurs avec une bonne respiration.

12:00, Mr Mars m’envoie un sms me disant qu’il part du travail. 15min plus tard je lui répond que je perd les eaux !

12:30, mon col est enfin assez ouvert pour la péridurale, sauf qu’il y a une césarienne en urgence et l’anesthésiste n’est pas dispo 😦

13:00, l’anesthésiste arrive pour me poser la péridurale. Ma douleur va enfin partir dans 20 minutes.

13:30, Mr Mars arrive tranquillement et est étonné de me voir branchée. Je lui annonce (entre 2 contractions) que finalement Junior va venir aujourd’hui. La péridurale ne semble pas être complètement efficace car j’ai toujours mal à droite.

14:00, l’anesthésiste revient pour essayer de régler le problème. Maintenant, j’ai toujours mal à droite, mais de nouveau à gauche. Je sens toutes les contractions et entre chaque, je m’assoupie. Je culpabilise en pensant à Mr Mars qui est à mes côtés mais avec qui je ne peux pas discuter, échanger sur ce bel événement qui arrive.

15:00, l’anesthésiste repose la péridurale. Toujours pas efficace. Je prend mon mal en patience, c’est pour la bonne cause.

18:00, le gyneco arrive. On y est, je dois maintenant pousser. Sauf que je suis épuisée et je fais n’importe quoi :-(. Je vois le gyneco installer les forceps, je pleure, je me concentre pour mieux pousser. C’est mieux, mais je ne suis pas dupe, c’est le gyneco qui fait tout le travail. Je me concentre pour faire une super poussée à la prochaine contraction, j’ai les yeux fermés, et là j’entend Mr Mars derrière moi pousser un petit cri : « oh mon dieu ! ». J’ouvre alors mes yeux et vois Junior devant moi, puis sur moi, je le sers fort dans mes bras. Il est 18:16, ma vie vient de basculer : je suis enfin maman.

Nous restons 2 heures en salle de naissance, à alterner le peau à peau et la tétée d’accueil. Je ne peux m’arrêter d’admirer Junior. L’auxiliaire doit lui faire ses premiers soins et le peser : 4,2kg (il sera mesuré 2 jours après à 55cm). Un beau bébé dont les vêtements d’1 mois sont trop justes, je vais devoir l’habiller en 3 mois !

Ce 11 juin 2014 est vraiment le premier jour du reste de ma vie. Et comme un signe, c’était les 12 ans du décès de mon papa. Junior a en 3ème prénom celui de mon papa.

Le séjour à la maternité fut difficile pour moi car j’ai fait de l’anémie, j’avais des malaises. Ensuite, j’ai eu une crevasse qui a saignée rendant impossible la tétée sur ce sein.
Nous sommes donc rentrés chez nous dimanche 15 Juin, pour la fête des pères !

Nous prenons petits à petits nos marques. Junior a du mal avec le coucher le soir, mais ensuite, il dort entre 4 et 5 heures, c’est cool.
Pour l’allaitement, on va alterner le sein et le biberon. Pour le moment, je dors avec lui dans sa chambre, je ne peux m’empêcher de veiller sur lui.

Voilà, c’est un peu long, désolée. J’essaierais de vous donner des news régulière de ma nouvelle vie.
Je vous souhaite à toutes de vivre ces moments magiques.

Bises.

Publicités

40SA

Mardi 03 Juin 2014

« Le petit Junior est attendu par ses parents à la maternité ! »

Moi qui pensait que Junior serait un petit prématuré, là je commence à me dire qu’à ce rythme on va dépasser le terme.
Mon corps a attendu 5 ans avant de pouvoir porter la vie, maintenant qu’il a réussi, il ne veut pas libérer Junior : 0 contraction, col complètement fermé.

L’attente, l’attente, toujours l’attente. Et pendant ce temps, les kilos eux n’attendent pas, je ressemble de plus en plus à une baleine qui se serait échouée sur mon canapé.
Je vais à la maternité 2 fois par semaine (en taxi, fini les 40 min de bus), pour faire un monitoring et un suivi de fin de grossesse. La semaine dernière, j’ai eu droit à une petite nouveauté : hyper tension !
Cool, je dois encore plus me reposer. Heureusement, je n’ai pas d’autres symptômes alarmants, donc petit traitement (2 x 250 d’aldomet) et repos.

J’y retourne cet après-midi, je croise les doigts pour que mon col soit un petit peu ouvert.
J’ai hâte de faire LA première rencontre avec junior, le serrer dans mes bras. Hâte de ne plus avoir à compter sur mon corps pour le garder en vie, ce corps qui m’a fait tant défaut et en qui je n’ai plus entièrement confiance. Jusqu’ici tout va bien, encore une petite semaine à tenir.

Junior débarquera-t-il le D-DAY pour faire un clin d’œil à son papa passionné par cet événement historique ? Avant ? Après ?

Suspens.

1 an après.

Mardi 27 Mai 2014

Junior est toujours bien au chaud. J’ai hâte de faire sa rencontre, voir ce petit bonhomme qui n’arrête pas de me donner des coups la nuit m’empêchant de dormir.

Hâte, mais quand je regarde en arrière, je me rend compte que le temps est passé vite finalement.
Il y a un an, le 27 mai 2013, j’écrivais ceci

On venait de m’annoncer l’annulation de mon unique tentative de FIV, mon unique chance de transmettre mes gènes. Pour moi, cela signifiait : « vous ne pourrez jamais être mère, vous êtes trop vieille ! »
Et voilà, 1 an après, Junior n’est pas encore dans mes bras, mais je sens la vie dans mon ventre.

Alors, à toutes celles qui sont dans l’attente, qui viennent d’apprendre une mauvaise nouvelle, je veux vous dire de ne pas baisser les bras, dans 1 an vous aussi vous pourrez, je l’espère, écrire ce type d’article.

Bises à toutes.

Boum badaboum

Devinez qui s’est retrouvée allongée de tout son long sur un passage piéton hier ?
Réponse : Marinette !

D’habitude quand on tombe dans la rue on a la honte et on se relève rapidement pour partir comme si de rien n’était.
Mais pas là.

Je traversais la route (pavée), quand ma cheville gauche s’est tordue me faisant perdre l’équilibre. Réflexe de protection de Junior : le genou droit a été sacrifié, petite rotation du corps vers la gauche, et main gauche en appui pour amortir l’étalage du corps.
Le tout avec un petit cri pas du tout discret. Du coup, 2 personnes ont accourues pour m’aider à me relever (une baleine échouée à beaucoup de mal à se relever seule). Les jambes tremblantes, les larmes aux yeux, je décide d’appeler aussitôt Mr Mars pour qu’il vienne me chercher. Sauf qu’il était encore dans le métro 😦
J’appelle les urgences maternité pour leur demander si je dois venir ou pas : je ne suis pas tombée directement sur le ventre, donc pas d’inquiétude mais venir quand même faire un monitoring.
Je rentre chez nous à 2 à l’heure, les jambes tremblantes et j’attend Mr Mars pour qu’il m’emmène à la maternité.
À son arrivée, sa peur s’était transformée en grosse colère : je ne devais pas aller me balader, mais rester à la maison…
Bref, les larmes que j’arrivais à retenir sont sorties : grosse culpabilité.

Heureusement, je sentais bien bouger Junior. Donc c’est en larmes et accompagné d’un Mr Mars furax que j’arrive aux urgences de la maternité. J’ai été super bien reçu, la sage femme m’a bien rassurée. Le monitoring est très bon, Junior continuait à bien bouger. Par contre côté tension, j’étais très haute, mais après quelques minutes, j’ai réussi à me calmer et faire redescendre ma tension.

Tout va bien, et après 1 heure, nous sommes repartis rassurés, détendus. Nous avons eu très peur, chacun de nous exprimant cette peur différemment : colère ou larmes.

Aujourd’hui, déplacement en ballerines (alors que jusqu’ici j’avais conservé mes bottines à talon), à 2 à l’heure, concentrée pour chaque pas.

Voilà, je vais calmer mes déplacements et rester plus sur mon canapé.

9ème mois

Mardi 13 mai 2014

Depuis samedi dernier je suis rentrée dans mon 9ème et dernier mois.
Plus que 4 semaines à attendre, ou moins ?

Aujourd’hui j’ai fait ma première séance de monitoring : Junior a toujours son cœur de rocker 😉

Tout va bien.

Mes petits problèmes cardiaques ne sont qu’une conséquence de mon traitement contre la thyroïde.
Bon, je ne dors pas très bien la nuit : gros reflux gastriques ! Heureusement, les siestes en début d’après-midi sont bien réparatrices.
Junior bouge bien, surtout quand je mange des petits biscuits au chocolat.
Par contre, je perd un peu la tête : moi qui était habituée à traiter plusieurs projets en parallèle, là je n’arrive pas à traiter plus d’un sujet à la fois, je suis devenue mono-tâche ! Et même cette unique tâche, j’arrive à la foirer (laisser les plaques électriques allumées par exemple)

Côté préparatifs, les 15 jours de congés de Mr Mars ont permis de bien avancer. La chambre est enfin prête, le lit monté et décoré. La table à langer trône dans notre salle de bain avec la belle baignoire. Le trio de ma petite sœur est arrivé chez nous aussi. Il date de 10 ans mais il est encore en très bon état.

Depuis cette semaine, Mr Mars a repris le travail, je me retrouve donc seule chez nous. Cela m’inquiète un peu, surtout que nos plus proches voisins sont en vacances. J’essaie de me trouver au moins une activité par jour pour continuer à voir du monde. Déjà, les promenades quotidienne de The Dog m’obligent à me lever pas trop tard et sortir. Ensuite, les RDV à la maternité (40 minutes de bus) me font également sortir de chez nous et voir du monde.

Voilà, on attend. Junior arrivera-t-il en avance ?
Mr Mars ne le souhaite pas trop, car il a prévu de prendre ses congés de paternité juste après la naissance, et si ça coïncide avec la coupe du monde, cela serait l’idéal 😉
Je souris quand j’évoque ce planning et que j’entend mon interlocuteur qui ne connait pas notre histoire me répondre qu’on a bien calculé pour faire notre bébé. Les fertiles ont vraiment une image idéale de la procréation.

Le jour J, je l’attend avec impatience et appréhension. Serais-je une bonne mère ? Junior me ressemblera-t-il un peu ? M’aimera-t-il ? Vais-je arriver à l’allaiter ? Mon corps d’infertile assurera-t-il jusqu’au bout ?

Beaucoup de questions, vivement les réponses.

Bises à vous toutes. Vous qui me soutenez depuis le début, je ne l’oubli pas. Nous allons toutes y arriver, OK ?

Échographie 3T Ter

Mercredi 30 avril 2014
3ème échographie morphologique du 3ème Trimestre.

Il s’agissait d’une rapide échographie pour vérifier le cœur de Junior mal vu lors de la précédente écho. Cette fois, il était très bien placé, pas besoin d’essayer de le faire bouger (j’avais bu un bon chocolat chaud bien sucré comme conseillé par plume au cas où).
Tout est parfait !

Me voilà bien rassurée, lire le compte-rendu est un régal. Junior est pile sur la courbe moyenne d’évolution, à part la longueur du fémur qui est très au dessus. Ça veut dire qu’il a de grandes jambes ?

Voilà, sinon je vais bientôt rédiger un article sur le remboursement des frais par la sécu et ma mutuelle de la FIV DO. Nous avons eu l’agréable surprise de voir que l’intégralité de notre FIV DO a été prise en charge : 1500 € environ par la sécu, et 5700 € environ par ma mutuelle.
Je vous détaille tout ça dans un prochain article.

Bises à toutes.

Échographie 3T bis

Mercredi 23 Avril 2014
Échographie du 3ème trimestre bis.

Lors de l’échographie du 3ème trimestre, mon gyneco n’avait pas pu voir l’estomac et la vessie de junior pleine, ni son visage. Comme il a vu que j’étais un peu dessus, il m’avais alors prescrit une nouvelle écho avec un de ses confrère spécialiste. Cool !

Enfin, je pensais que ce ne serait qu’une nouvelle belle rencontre avec Junior. Mais voilà, le spécialiste (qui ressemble comme 2 gouttes d’eau au ProfessOr) est très pointilleux et l’échographie a été très détaillée. Question douceur par contre, il ne sait pas faire. Ses appuis sur mon ventre pour essayer de faire se tourner Junior n’ont rien donnés, à part de fortes douleurs pour moi. C’est incroyable quand même, toute la nuit, Junior a dansé la zumba, et au moment de l’échographie, monsieur ne voulait plus bouger. Comme son père celui-là : il ne veut pas être pris en photo !

Donc, j’ai pu voir une partie de son visage en 3D, il a un beau petit nez ! Par contre, on n’a pas pu bien voir son cœur, et je suis donc bonne pour une écho 3T ter la semaine prochaine !
Sinon, tout va bien……… pour lui.
Pour moi par contre, il a remarqué que mon rythme cardiaque avait une petite anomalie ! Je vais donc devoir aller consulter un cardiologue la semaine prochaine pour contrôler mon cœur et voir s’il n’y a pas de risque pour l’accouchement.
Cette nouvelle m’a empêché de dormir cette nuit. J’espère vraiment que ce n’est pas grand chose,, il vaut mieux être prudent et contrôler ça.

Voilà, sinon les préparatifs continuent et je commence à trouver mon rythme de croisière. Le monde professionnel ne me manque pas du tout. Je suis bien. J’attend.