S02E09 : Et pourtant, on était prêts 

Lundi 01 Février 2016

Jour du transfert, on était prêts. On devait se lever tranquillement. On devait aller faire quelques courses en famille. On devait prendre le métro pour aller près de la clinique dejeuner. On devait aller à la clinique. On devait prendre Junior en photo devant le logo de la clinique. On devait attendre tous les trois dans la salle de repos avant le transfert. On devait s’éclipser le temps du transfert et laisser junior jouer avec les assistantes. On devait se tenir la main pendant le transfert. On devait retrouver Junior après le transfert. On devait rentrer à l’hôtel en taxi. On devait se reposer jusqu’à Mercredi. On devait reprendre l’avion pour Paris, heureux à l’idée d’agrandir notre petite famille.

Mais voilà, Dame Nature à encore frappé.

Nous avons passé une nuit un peu agité. Nous n’avons pas l’habitude de dormir dans la même chambre que Junior et il était assez agité. Il a même finit sa nuit dans notre lit. J’étais heureuse de le sentir contre moi sachant que durant ces prochains jours je ne pourrais pas le porter dans mes bras. On a traîné un peu au lit, puis quand on a décidé de se lever, je les ai vu, ces 3 petits boutons sur son cou. Ces 3 boutons qui ressemblaient à celui découvert hier sur sa fesse mais qui devait venir de sa l’acidité de sa couche ? J’ai écarté son body et ai vu d’autres boutons sur son corps.ca ressemble à la Varicelle ? Non, pas possible, pas aujourd’hui. On appelle la clinique, ils nous demandent de ne pas l’amener car trop dangereux pour les autres patientes, mais que comme moi je l’ai déjà eu, il n’y a pas de contre indication pour faire le transfert. Je vais devoir y aller seule. On appelle un médecin, il nous confirme notre diagnostic.

Junior à la varicelle !

 Merci Dame Nature pour ce beau cadeau. Franchement, on a la poisse.

J’ai donc pris le taxi seule. Junior dormait dans son petit lit, papa veillait sur lui. Je suis arrivée à la clinique 30 minutes a l’avance. J’ai essayé de me détendre. J’ai une forte responsabilité. Au bout de 45 minutes, on vient me chercher pour m’emmener dans la salle de repos. C’est la même que pour Junior, sauf que je suis seule. J’attend toute seule. Je fais des selfies pour essayer de me détendre. Au bout de 30 tres longues minutes je vois l’assistante entrer avec une drôle de tête. Elle m’annonce que le transfert ne pourra pas se faire aujourd’hui, que le médecin préfère me faire un dépistage de la varicelle et qu’on programme le transfert demain matin après le résultat. Elle me dit d’attendre 5 minutes la confirmation du labo pour faire le test ce soir. J’attend 40 minutes, seule dans cette pièce que je fini par haïr. Quand elle revient, j’ai perdu mon sourire, j’ai les yeux rouges. Je vois le médecin, elle me ré-explique pourquoi elle a pris cette décision. Je veux en finir, je veux partir, rentrer auprès de mes hommes. On me fait la prise de sang. Dans le hall, je sens un liquide sur mes doigts : du sang. Mon bras est plein de sang. On m’assoit et on me nettoie sur un fauteuil de l’accueil. Le chauffeur de taxi qui me ramène à l’hôtel est digne d’un chauffeur parisien. J’arrive dans la chambre, mes hommes sont partis faire un petit tour. Je m’effondre, je relâche cette pression avant qu’ils ne rentrent, je veux que mon fils voit une belle maman.

Voilà, on attend demain le coup de téléphone de la clinique m’annonçant si je suis immunisée ou non. Junior quant à lui supporte pour le moment ses boutons. Il fait 20°C ici, j’espère que ce beau temps minimisera cette Varicelle.

On était prêt pourtant.

Publicités

4 réflexions sur “S02E09 : Et pourtant, on était prêts 

  1. damelapin 1 février 2016 à 23 h 51 min Reply

    Ah la poisse c’est vraiment pas de bol! J’espère que la prise de sang te rassurera, et permettra ce beau transfert 😘

  2. marredattendre 2 février 2016 à 7 h 59 min Reply

    quelle poisse ! courage…

  3. Florence 2 février 2016 à 10 h 31 min Reply

    Contrariant c’est sûr, les pmettes aiment bien essayer de maîtriser ( histoire d’avoir un peu de place dans ce parcours tellement sinueux). Je te comprends (j’avoue que les selfies pour se détendre m’ont fait sourire 😉). Des bises de soutien

  4. lafantomette 2 février 2016 à 20 h 53 min Reply

    J espère que tout ira pour le mieux demain…bises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :